Certification électrique

Contrôle de l'installation électrique


Pour toute installation électrique antérieure au 1er octobre 1981 
(ou une partie de celle-ci), il y a lieu de faire établir un contrôle de celle-ci.   
Pour les installations placées après le 1er octobre 1981, un contôle a déjà eu lieu avant leur mise en service, cepandant, la réglementation oblige un recontrôle tous les 25 ans.   
Pour toute modification importe de l'installation, un contrôle est nécessaire. 
 
Depuis le 1er juillet 2008, pour toute vente d'une habitation, le vendeur devra faire effectuer une visite de contrôle de l'installation électrique à basse tension. 
 Toutes les habitations sont visées.  
 
Les maisons, les appartements, les locaux ou les ensembles de locaux servant d'habitation à une ou plusieurs personnes vivant en famille ou en communauté.   
 
Cette mesure à été prise par le SPF Economie PME Classes moyennes et énergie afin de protéger les habitants des possibles accidents liés à des installations vétustes ou non conformes.  
 
Le but de ce contrôle est de savoir si l'installation répond bien aux normes en vigueur (RGIE).


Comment procédons-nous


Lors de notre visite, vous nous fournirez (si possible) le schéma unifilaire et le schéma de la situation (celui quiindique où se situe le(s) tableau(x), les boites de dérivations, 
 
les prises de courant, les points luminieux et les interrupteurs).  
 
Lors de cette visite, l'ensemble de l'habitation doit être accessible afin que le contrôle se fasse aisément. 
 
 
Nous effectuerons un contrôle VISUEL de la conformité de l'installation par rapport aux prescriptions du RGIE. 
 
Nous vérifierons si les schémas correspondent bien à laréalité et si il n'y a pas de dangers majeurs pour les occupants.  


Résultat de l'inspection



Suite à notre passage vous recevrez un rapport de visite. Si celui-ci indique une ou plusieurs infractions aux prescriptions RGIE, 

la vente pourra quand-même se faire mais le futur aquéreur devra mettre l'installation électrique en conformité dans les 18 mois suivant la finalisation de la vente.